Retour aux articles

Les associations deviennent-elles les startups du non lucratif ?

Par Samia Benjelloun

Le 02 juillet 2024
L’écosystème de l’impact

Ou est-ce que les startups deviennent les associations du lucratif ?

Jusque là les associations ont plus été connues pour leur axe non lucratif. Mais ces dernières années, la généralisation de la recherche d’impact social ou environnemental positif les a énormément rapprochées de l’univers des startups en de nombreux points :

Formes juridiques et labels

Avec l’émergence des sociétés à mission, SCOP, coopératives, entreprises de l’ESS, labels Bcorp, agrément ESUS et d’autres formes similaires, on assiste à une popularisation des modèles économiques centrés sur des objectifs sociaux et environnementaux, témoignant d’un mouvement vers un impact social accru au cœur des activités commerciales.

Impact positif et engagement social

L’impact positif est devenu un indicateur clé non seulement pour les associations mais aussi pour les startups et les grandes entreprises.

En 2023, le nombre de startups françaises à impact a augmenté de 6%. Cela représente 1 142 startups qui ont levé près de 10 milliards d’€ depuis leur création.

Aujourd’hui, cette tendance nous oblige à repenser les modèles économiques sous un nouveau prisme de durabilité, circularité et de respect des limites planétaires.

En ce qui concerne l’implication des autres entreprises et grands groupes, le social fait partie du top 3 des domaines recevant le plus de soutiens des entreprises (32%).

Il y a même des outils de calcul d’impact comme l’impact score du Mouvement Impact France qui sont devenus des critères sur lequel certaines régions se basent pour financer les projets.

“Les obligations liées aux enjeux de RSE devenant de plus en plus contraignantes, la démarche de mécénat est vue comme un levier permettant d’en renforcer l’impact” souligne parfaitement Yann Queinnec, Délégué Général d’Admical.

Ancrage territorial

Les associations sont bien réputées pour leur ancrage territorial et c’est un sujet qui commence à avoir à nouveau une importance non négligeable pour les entreprises. D’ailleurs, agir au plus près des territoires constitue également une motivation majeure pour 31% des entreprises mécènes en général, et pour 47% des ETI.

Le rapport “Mesurer l’impact social et l’ancrage territorial des entreprises” fait par Impact Tank en avril dernier propose même un référentiel d’indicateurs communs de mesure d’impact social de l’action des entreprises ainsi que des recommandations d’actions publiques pour favoriser cet engagement local.

Rôle de la tech

De nombreuses associations embrassent elles aussi la tech pour améliorer leur portée et leur efficacité, à l’instar des startups.

The Ocean Cleanup est un parfait exemple d’utilisation d’innovation au profit de l’intérêt général avec ses structures flottantes qui ramassent les déchets en mer.

Le TechLab, le département innovation d’APF France handicap est également une super initiative qui identifie et accompagne les opportunités offertes par la technologie au service de l’autonomie et de l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap.

De l’utilisation des technologies de rupture à l’utilisation de la big data pour mieux comprendre le comportement des donateurs ou encore l’exploitation des médias sociaux pour les campagnes, la technologie devient un pivot dans les stratégies des associations modernes, tout comme elle l’est pour les startups.

Pour conclure, la transformation du secteur associatif est en marche, avec des associations qui adoptent de plus en plus des modèles innovants et agiles pour répondre à des enjeux et des défis environnementaux et sociaux.

Les CEO et décideurs d’organisations privées et d’associations ont sûrement beaucoup à apprendre les uns des autres. Et on en est convaincu chez Eempact, l’avenir sera composé de plus en plus de collaborations entre les entreprises et le secteur associatif pour optimiser l’impact social et créer des cercles vertueux dans lesquelles toutes les parties prenantes auront à y gagner en faveur de la transition écologique et sociale.

Sources :

  • Mapping 2023 des startups française à impact - Mouvement Impact France
  • Baromètre du mécénat d’entreprise en France - 2022 - Admical

Les derniers articles

Tous les articles
Les 5 étapes pour démarrer votre démarche RSE

Start-ups, TPE et PME : les 5 étapes pour démarrer votre démarche RSE dès demain

SB

Par Samia Benjelloun

Le 10 juillet 2024

Découvrez comment initier une démarche RSE efficace dans votre start-up, TPE ou PME. Ce guide pratique vous montre comment aligner impact social, environnemental et performance économique, avec des étapes claires et des actions concrètes pour mesurer et valoriser vos efforts.

Course à pied

🏃‍♂️ Courir c’est bien, mais courir en rendant le monde meilleur, c’est mieux

SB

Par Samia Benjelloun

Le 11 juin 2024

Rejoignez le mouvement : transformez chaque course en acte de solidarité. Découvrez comment le sport amplifie l'engagement social et renforce les équipes !

Journée mondiale des océans

Pourquoi les océans sont si importants ?

SB

Par Samia Benjelloun

Le 09 juin 2024

Les océans sont vitaux pour la vie sur Terre : ils combattent le réchauffement climatique, nourrissent des milliards et ouvrent des horizons pour l'innovation et la technologie durable.