Retour aux articles

Start-ups, TPE et PME : les 5 étapes pour démarrer votre démarche RSE dès demain

Par Samia Benjelloun

Le 10 juillet 2024
Les 5 étapes pour démarrer votre démarche RSE

On entend parler que de ça depuis quelques années. Il y a des tonnes d’outils, de conseils et de possibilités. Très souvent, on a du mal à s’y projeter en tant que petites structures, tant en termes de bénéfices attendus que de méthodologie adaptée à une structure à taille humaine.

Dans cet article, nous revenons sur les bases et vous fournissons un guide pratique et simple pour faire les premiers pas vers une démarche qui aligne impact social, respect environnemental et performance économique.

Comprendre la RSE et ce que ça peut apporter à votre entreprise

La Responsabilité Sociétale des Entreprises ou RSE correspond à toutes les pratiques mises en place par les entreprises pour respecter les principes du développement durable.

La RSE est avant tout une démarche volontaire. La Commission Européenne la définit d’ailleurs comme : “l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes”.

Malgré cette définition, elle contient à la fois un aspect obligatoire qui contraint les entreprises à respecter des normes et des lois, et un aspect volontaire et proactif qui est porté par les entreprises, comme la mise en place d’une stratégie de mécénat ou encore d’un bilan carbone.

La RSE est le meilleur moyen pour les Start-ups, TPE et PME de contribuer aux 17 objectifs de développement durable (ODD) qui ont été adoptés par les Nations Unies en 2015.
Les 17 ODD de l’ONU

La mise en place d’une démarche RSE permet d’identifier les enjeux clés de la mobilisation de l’entreprise vis-à-vis de ces ODD.

“Ils sont un appel mondial à agir pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité d’ici à 2030.”.

Maintenant que nous avons a posé le contexte, comment pouvez-vous, en tant que startup, TPE ou PME, faire les premiers pas pour implémenter une démarche RSE dans votre entreprise ?

1. Évaluer les besoins et définir les objectifs

Que souhaitez-vous améliorer ? Est-ce votre empreinte écologique, votre engagement communautaire, ou vos pratiques internes ?

Avez-vous un enjeu à améliorer l’engagement de vos collaborateurs ? À faire rayonner votre marque employeur ? À vous distinguer des concurrents ?

Quelles sont les attentes de vos parties prenantes en matière de responsabilité sociale ?

L’engagement doit partir de la direction : un leadership impliqué est crucial pour véhiculer les valeurs RSE à travers toute l’;entreprise.

Une fois définis, partagez les avec toute l’entreprise. La transparence est le premier facteur d’engagement.

2. Engager vos collaborateurs

Adoptez une démarche bottom-up : impliquez-les dès les premières étapes et tout au long de l’année.

  • Réalisez un sondage auprès de vos collaborateurs pour mieux comprendre leurs attentes, motivations et le type d’actions RSE qu’ils aimeraient voir au sein de l’organisation. Adaptez la feuille de route RSE en fonction des résultats.
  • Définissez des ambassadeurs qui porteront la voix des collaborateurs et seront des relais importants pour assurer une bonne communication et surtout une bonne remontée d’informations, idées, suggestions et remarques.
  • Faites-leur confiance pour organiser et agir à leur niveau. Les actions individuelles sont tout aussi valorisantes pour les collaborateurs que les actions collectives.

3. Mettre en place une feuille de route

Une roadmap RSE avec des actions claires à court, moyen et long terme et partagée avec l’ensemble de l’entreprise.

La mise en place d’une feuille de route permet non seulement d’avoir une cohésion, un projet commun mais surtout d’améliorer l’engagement en montrant les résultats attendus.

Cette stratégie RSE peut être plus ou moins dense, en fonction des objectifs fixés. Elle peut contenir :

  • Un engagement associatif : avec la ou les bonnes associations et diverses formes de collaboration possible : philanthropie, mécénat, sponsoring d’événements, courses solidaires, ateliers de sensibilisation, etc…
  • Des actions à faire au niveau individuel : éteindre la lumière en sortant du bureau, mettre son ordinateur en veille ou utiliser une gourde plutôt que des gobelets, se mettre au vélo
  • Des actions collectives : mettre en place un système de tri des déchets, participer à un atelier de sensibilisation sur les biais de genre ou participer à une course solidaire

4. Mesurer l’impact

Il s’agit non seulement des indicateurs clés pour suivre l’efficacité de vos actions RSE (réduction de la consommation d’énergie, du nombre d’heures de bénévolat réalisées ou de l’amélioration du bien-être au travail) mais également de mesurer l’engagement de vos collaborateurs et le rayonnement auprès de vos parties prenantes.

5. Valoriser cette démarche vertueuse

Ça passe bien évidemment par la communication interne et externe, mais aussi par la collaboration avec d’autres acteurs, diffuser et partager son expérience et ainsi faire partie d’un groupe d’entreprises engagées et le faire grandir.

Chez Eempact, nous pouvons vous accompagner pour mettre en place une stratégie d’engagement efficace, sous plusieurs formes selon les objectifs que vous vous serez fixés et votre culture d’entreprise.

Vous n’avez pas le temps ? Pas de ressources en interne pour porter le sujet ? Nous vous proposons une offre sur mesure où nous pouvons nous occuper de la définition à la mise en place de votre stratégie d’engagement.

📞 Prenez un RDV pour en parler

Les derniers articles

Tous les articles
L’écosystème de l’impact

Les associations deviennent-elles les startups du non lucratif ?

SB

Par Samia Benjelloun

Le 02 juillet 2024

Impact positif, engagement social, formes juridiques, labels, ancrage territorial ou encore le rôle prédominent de la tech, de très nombreux facteurs communs rapprochent désormais les associations et les startups à impact. Découvrez dans quelle mesure dans cette article

Course à pied

🏃‍♂️ Courir c’est bien, mais courir en rendant le monde meilleur, c’est mieux

SB

Par Samia Benjelloun

Le 11 juin 2024

Rejoignez le mouvement : transformez chaque course en acte de solidarité. Découvrez comment le sport amplifie l'engagement social et renforce les équipes !

Journée mondiale des océans

Pourquoi les océans sont si importants ?

SB

Par Samia Benjelloun

Le 09 juin 2024

Les océans sont vitaux pour la vie sur Terre : ils combattent le réchauffement climatique, nourrissent des milliards et ouvrent des horizons pour l'innovation et la technologie durable.