Sexisme, on avance mais le chemin est encore long !

Par Samia Benjelloun

Le 10 mars 2024
Deux femmes se tenant la main dans une foule.

En ce début mars, en cette période de lutte et de mise en avant des droits de la femme, il est important de mettre en avant les avancées qu’on a connu, celles qu’on souhaite mais aussi célébrer tous ceux qui font avancer les choses.
Notre société, en constante évolution, voit aujourd'hui émerger de nombreuses initiatives positives en faveur de l'égalité des genres. De la journée Internationale des droits de la femme aux soutiens à l’entrepreneuriat féminin, en passant par les mesures de discrimination positive et les quotas obligatoires, il est évident que le chemin vers l'égalité homme-femme progresse. Bien que des récentes études signalent une augmentation du sexisme en France, l'engagement actuel pour le changement est plus fort que jamais.

Le constat est alarmant

Le Baromètre Sexisme, étude menée par par l'institut Viavoice révèle que l’immense majorité (93 %) des français constatent des inégalités de traitement entre les femmes et les hommes dans au moins une des sphères de la société.
Et les deux sujets les plus alarmant, qui ont été mis en exergue dans cette étude sont :

  • L’acceptabilité des situations sexistes : Seul·e·s 43 % des Français·e·s considèrent qu’il est problématique qu’une femme cuisine tous les jours pour toute la famille, 35 % sont indifférent·e·s et 17 % trouvent cela normal ou très bien.
  • La forte augmentation des idées machistes parmi les hommes de moins de 35 ans : 23 % des jeunes hommes considèrent qu’il faut parfois être violent pour se faire respecter.

Le rapport du Haut Conseil à l’Égalité (HCE) souligne également que les femmes sont sous-représentées et caricaturées ou agressées sur les réseaux sociaux. D'après l'analyse des 100 contenus les plus vus sur Instagram :

  • 68 % des contenus propagent des stéréotypes de genre ;
  • 27 % contiennent des propos à caractère sexuel ;
  • 22 % des propos à caractère sexiste.

Par ailleurs, En avant toute(s), une association engagée dans la lutte contre les violences de genre, rapporte qu'un jeune sur sept subit des attaques sexistes. À terme, nous sommes toutes et tous concerné·e·s.

Des actions concrètes pour un changement durable

Éducation et Sensibilisation : Éduquons dès le plus jeune âge sur l'égalité des genres. Des programmes éducatifs et des campagnes de sensibilisation en entreprise contribuent à changer les mentalités et à promouvoir le respect mutuel. C’est durant les premières années que des stéréotypes peuvent être construits, c’est à la nouvelle génération de parents, professeurs et autres figures éducatives de renverser la balance.

L'association FACE par exemple qui se démarque par son initiative innovante visant à sensibiliser les jeunes collégiennes des banlieues aux carrières numériques. Ce genre de programmes éducatifs forge un futur où l'égalité des genres est une réalité palpable.

Renforcement des lois et politiques : Adoptons des mesures législatives robustes pour protéger les droits humains, notamment ceux des femmes, et de punir les actes de sexisme. Créons un environnement plus sûr et plus juste dans le milieu professionnel, et en dehors.
Le Ministère chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations en France a mis en place plusieurs initiatives clés dans le cadre de son Plan interministériel pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2023-2027, notamment l’Index égalité professionnelle ou encore les mesures pour la lutte contre les violences faites aux femmes.

Soutien à l'entrepreneuriat féminin : Des structures comme l'incubateur Willa et Femtech France, ainsi que des initiatives comme SISTA, illustrent l'élan pour soutenir et valoriser l'entrepreneuriat féminin. Ces organisations ouvrent la voie à de nouvelles opportunités et inspirent la génération montante. Cet écosystème entrepreneurial féminin voit également apparaître un nombre croissant d’événements et communautés 100% féminines qui renforcent la communauté et la solidarité féminine. Ils sont des espaces d'échange, d'apprentissage et d'empowerment.

Quelques exemples : 101 femmes entrepreneures, FD Tour 100% féminin par France Digitale, Femmes Business Angels, Actionn’elles, StartHer et bien d’autres.

Vers une société plus égalitaire

Le droit des femmes, le sexisme et tous les sujets qui gravitent autour ont été adressés par le milieu associatif depuis de nombreuses années. Et comme de beaucoup d’autres sujets, c’est l’action concrète des associations qui fait bouger les lignes, que ça soit par leurs plaidoyers, par leurs actions de prévention ou sur le terrain.

En adoptant une approche proactive et en soutenant des initiatives non-sexistes, chacun peut contribuer à un monde plus juste. On va dans le bon sens, mais c’est loin d’être gagné.




Eempact vous permet d’avoir un impact positif concret sur la société en soutenant ces initiatives.
Ensemble, on peut soulever des montagnes ✊

Les derniers articles

Course à pied

🏃‍♂️ Courir c’est bien, mais courir en rendant le monde meilleur, c’est mieux

SB

Par Samia Benjelloun

Le 11 juin 2024

Rejoignez le mouvement : transformez chaque course en acte de solidarité. Découvrez comment le sport amplifie l'engagement social et renforce les équipes !

Journée mondiale des océans

Pourquoi les océans sont si importants ?

SB

Par Samia Benjelloun

Le 09 juin 2024

Les océans sont vitaux pour la vie sur Terre : ils combattent le réchauffement climatique, nourrissent des milliards et ouvrent des horizons pour l'innovation et la technologie durable.

Catégories d’associations

Quelles sont les différentes catégories d’associations et comment avoir confiance ?

SB

Par Samia Benjelloun

Le 03 juin 2024

Il existe plusieurs catégories d'associations en France, allant des associations déclarées aux associations d'intérêt général et d'utilité publique. Chaque statut a ces critères d’éligibilité, ces avantages et ses obligations. Certains de ces critères sont nécessaires pour évaluer la fiabilité d'une association, notamment la transparence de ses finances, la clarté de ses objectifs, et sa conformité légale.